Le froid en plongée

L’eau refroidit le corps 25 fois plus vite que l’air.

Même sous les Tropiques, dans les eaux chaudes, tout plongeur (quel que soit son niveau) se refroidit. Passé un certain seuil (propre à chacun), la plongée n’est plus un plaisir. Il faut le signaler.

Froid

Votre corps lutte contre le refroidissement :              
-> Frissons puis tremblements
-> Envie d’uriner
-> Perte de sensibilité progressive aux extrémités (mains et pieds)
-> Position de repli sur soi (« fœtus ») et désintérêt de la plongée


Afin de limiter la mise en place du refroidissement :
-> Plongez en forme physique et psychologique, avec envie
-> Déjeunez le matin (réserves caloriques)
-> Portez une combinaison (avec sous vêtements éventuels) adaptée (taille et climat)
-> Apprenez à vous connaître


Après votre plongée, déséquipez-vous (au moins le haut du corps), séchez-vous et vite au sec (se mettre à l'abri des courants d'air). Profitez d’une boisson chaude (thé, chocolat, café) éventuellement.

Le froid peut être un facteur favorisant ou aggravant d'autres accidents (essoufflement, narcose, barotraumatismes, accident de désaturation).

 


 
 

Vous devez être connecté pour poster un commentaire