antidote : plongée en Guadeloupe

... le poisson-lion

Le poisson-lion ou rascasse volante (de son nom scientifique Pterois volitans) est une espèce invasive, originaire de la région Indo-Pacifique. Introduite par accident en Floride dans les années 1990, l'espèce prolifère rapidement et est maintenant présente dans toutes les Antilles. En 2010, les premiers spécimens sont vus en Guadeloupe et sont surveillés de près car derrière la jolie prestance de ce poisson, ce cache une menace pour l'écosystème.

 

antidoteplongee guadeloupe

Mais qui est donc le poisson-lion ?

* Il appartient à la famille des rascasses et peut mesurer jusqu'à 45 cm.

* C'est un carnivore nocturne, vorace, qui se nourrit essentiellement de poissons herbivores (ceux-là même qui entretiennent le récif en limitant la prolifération des algues) mais peut aussi se délecter de petits crustacés.

* Sans prédateur en Caraïbe, il est de plus en plus présent et à toutes les profondeurs.

* C'est un prédateur certes mais en plus, il se reproduit très rapidement (Madame est très féconde, elle peut pondre jusqu'à 30 000 œufs tous les 4 jours et toute l'année !)

* Cerise sur le gâteau ou plutôt épines sur les nageoires, ce poisson est doté d'un système venimeux qui peut provoquer de fortes douleurs si malencontreusement on y touche. S'il se sent menacé, le poisson-lion se tourne pour diriger sa nageoire dorsale vers l'agresseur puis pique d'un bond rapide. En cas de piqûre, arrêtez la plongée, approchez une source de chaleur de la plaie et consultez rapidement un médecin. 

antidoteplongee guadeloupe

Et comment le reconnaitre ?

Son corps est rayé de bandes marrons/rouges et blanches.

Ses nageoires pectorales en forme d'éventail en font un sujet magnifique pour les photographes.

 

 

Source : Observatoire du milieu marin martiniquais - IFRECOR - DEAL Guadeloupe

Peut on l'éradiquer ?

Hélas, non. Il fait maintenant partie intégrante du monde sous-marin. Cependant, les DEAL de Guadeloupe et de Martinique ont élaboré une stratégie de lutte contre l'invasion du poisson-lion. Le centre de plongée sous-marine antidote s'est inscrit depuis sa création dans cette démarche. A ce jour, nous avons déjà tué plus de 400 poissons-lion préservant ainsi et pour quelques temps nos sites de plongée.

Pour les gourmets, le poisson-lion est un délicieux poisson.