antidote : plongée en Guadeloupe

Les oiseaux de bord de mer

Pourquoi parler des oiseaux quand on vient plonger ? Drôle d'idée. Et pourtant, en vous rendant au port ou pendant la navigation, vous pourrez observer les oiseaux de bord de mer tels que le pélican brun, la frégate ou encore des sternes ou des aigrettes...

Voici quelques fiches de présentation des oiseaux que vous pourrez ainsi admirer...

Antidoteplongee

Le grand gosier

Avec son très long bec foncé ou clair pourvu d'une poche brunâtre servant d'épuisette, ses pattes gris-noirs courtes, sa tête blanche pourvu d'une calotte jaunâtre, son cou brun-marron et son dos strié de brun, vous ne pourrez pas le louper, le pélican brun est présent dans le port. Balourd à terre, il est remarquable dans les airs et redoutable lorsqu'il plonge pour pêcher.

A la période des amours, l'avant du cou est blanc et l'arrière brun-rougeâtre.

Il aime la compagnie, la colonie peut compter jusqu'à 50 individus.

Dans la journée, il pêche ou prend le soleil, perché sur des poteaux ou sur la digue, vous pourrez l'approcher mais il ne se laisse pas facilement photographier. Le soir venu, il va rejoindre "l'ilet aux oiseaux" où il passera la nuit avec les autres oiseaux, loin des potentiels prédateurs.

 

La frégate superbe

Très présente également à Port Louis, la frégate superbe ou "malfini" se reconnait à son bec gris et ses pattes noires, ses ailes longues et effilées, sa queue fourchue et allongée. C'est un oiseau de grande taille. Le mâle est noir luisant et possède une poche membrane rouge-orange qu'il gonfle lors des parades nuptiales ; la femelle a la tête, le cou noir et la poitrine blanche. Ses pattes sont rougeatres.

Son plumage non étanche ne lui permet pas de plonger,  ni de nager. La frégate passe donc ses journées en vol et va, au crépuscule rejoindre "l'ilet aux oiseaux" où elle passera la nuit.

Elles se nourrissent en repérant les bancs de poissons volants, harcelant les bébés tortues sur les plages ou arrachant leur proie au bec d'autres oiseaux.

 

Les sternes et mouettes

Petite sterne

Elle porte bien son nom ; elle mesure une vingtaine de centimètres de long avec une envergure de 50 cm. De couleur gris pâle assez uniforme avec un ventre blanc, sa tête est blanche, avec un bonnet et une ligne à travers l'œil jusqu'à la base du bec noir. Ses pattes sont jaunâtres.

Elle vole sur l'eau avec de rapides battements d'ailes saccadés et une apparence bossue caractéristique, le bec pointant légèrement vers le bas.

 Petite

 

Sterne de Dougall

Deux fois plus grande que la petite sterne, elle a un bec rouge et noir, des pattes rouges en période de reproduction et sa queue est munie de longs filets.

Oiseaux migrateurs, on peut la voir de mai à septembre.

Antidoteplong

 

Mouette atricille

Connue sous le nom de "mauve" en Guadeloupe, cette mouette, d'une quarantaine de centimètres, est blanche et grise sauf pendant la période de reproduction où elle se pare d'un plumage nuptial  : la tête devient alors noire et le bec devient rouge foncé.

290px laughing gull leucophaeus atricilla rwd1

Les échassiers

Aigrette neigeuse

De taille moyenne, dotée d’une silhouette délicate, son plumage est entièrement blanc. Le bec est long, noir et mince, avec la base jaune vif, allant d’un œil à l’autre sur la partie supérieure. Les pattes sont longues, fines et noires, les doigts sont jaune vif. Les yeux sont jaunes. Les adultes, en plumage nuptial, développent de longues plumes soyeuses sur la poitrine, ainsi que sur la calotte. Les doigts changent de couleur, passant du jaune vif à l’orange. Les immatures ont l’arrière des pattes jaunâtre et non noir.

 Antidoteplong

Aigrette garzette

Elle est entièrement blanche et est parfois appelée héron blanc, elle est de taille moyenne (longueur de 55 à 65 cm ; envergure de 90 à 105 cm). Son bec noir légèrement gris bleuté à la base et ses pattes noires aux doigts jaunes la rendent facilement identifiable. En période nuptiale, elle porte sur la nuque deux longues plumes fines (20 cm).

Antidoteplongee

 

Grande aigrette

Pouvant mesurer un mètre, "le grand crabier blanc" est entièrement blanc. Son bec est jaune d'or, ses pattes et ses doigts sont noirs.

Elle aime la compagnie des autres aigrettes et hérons.

Grande

Héron strié ou Héron vert

Les adultes mesurent environ 44 cm de long, ils ont le dos et les ailes bleues, un cou noisette avec des lignes blanches qui descendent du menton, les pattes sont jaune orange et le bec noir .

Heron

Héron garde-boeufs

C'est un oiseau trapu avec un cou relativement court et épais, un bec robuste et une posture voûtée car il rentre son cou dans les épaules. L'adulte, hors période de reproduction, a un plumage principalement blanc, le bec jaune et les pattes d'un gris-jaunâtre. Au cours de la saison de reproduction, les adultes développent un plumage orange chamois sur le dos, la poitrine et la couronne, alors que le bec, les pattes et les iris deviennent rouge vif pour une brève période avant l'accouplement.

Antidoteplong

Le fou brun

Le brun lui va si bien... Une touche de jaune sur le bec et de bleu autour de l'oeil, du blanc sur la poitrine et le ventre, de longues ailes étroites et pointues pour planer au-dessus des mers, vous ne pouvez pas vous tromper, c'est bien le fou brun.

 Antidoteplong

Sources

http://www.amazona-guadeloupe.com

http://www.oiseaux.net

http://www.oiseaux-birds.com

http://fr.wikipedia.org

Les oiseaux des Antilles - E. Bénito-Espinal et P. Hautcastel - Editions PLB

Retour page d'accueil